Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Terre... Brulée... Au vent...

par Elodie M

...des Landes de pierre, autour des lacs, c'est pour les vivants...

Terre... Brulée... Au vent...

Un peu d'enfer, le Connemara.

Des nuages noirs qui viennent du nord
Colorent la terre, les lacs, les rivières
C'est le décor du Connemara

Terre... Brulée... Au vent...
Terre... Brulée... Au vent...
Terre... Brulée... Au vent...

Au printemps suivant, le ciel irlandais était en paix
Maureen a plongé nue dans un lac du Connemara
Sean Kelly s'est dit 'je suis catholique', Maureen aussi
L'église en granit de Limerick, Maureen a dit oui

Terre... Brulée... Au vent...
Terre... Brulée... Au vent...
Terre... Brulée... Au vent...

De Tipperary, Barry-Connely et de Galway
Ils sont arrivés dans le comté du Connemara
Y'avait les Connors, les O'Connolly, les Flaherty du Ring of Kerry
Et de quoi boire trois jours et deux nuits!

Terre... Brulée... Au vent...
Terre... Brulée... Au vent...
Terre... Brulée... Au vent...
Terre... Brulée... Au vent...

Là-bas au Connemara
On sait tout le prix du silence
Là-bas au Connemara
On dit que la vie, c'est une folie
Et que la folie, ça se danse

Fin des années 1800, des centaines de gens pauvres sont venus demander des tickets de rationnement a Louisburgh se sont vus refuser ce droit. On leur a dit qu'ils devaient aller a Delphi (20km de marche à travers les montagnes). A Delphi, on leur a dit de faire demi-tour. La moitié d'entre eux sont morts sur le chemin et ont été enterrés là où ils étaient tombés dans la montagne. Le texte sur la photo cite Gandhi : « Comment les hommes peuvent-ils se sentir honorés par l'humiliation de leurs semblables ? »

Fin des années 1800, des centaines de gens pauvres sont venus demander des tickets de rationnement a Louisburgh se sont vus refuser ce droit. On leur a dit qu'ils devaient aller a Delphi (20km de marche à travers les montagnes). A Delphi, on leur a dit de faire demi-tour. La moitié d'entre eux sont morts sur le chemin et ont été enterrés là où ils étaient tombés dans la montagne. Le texte sur la photo cite Gandhi : « Comment les hommes peuvent-ils se sentir honorés par l'humiliation de leurs semblables ? »

On y vit encore au temps des Gaëls et de Cromwell
Au rythme des pluies et du soleil
Aux pas des chevaux...

Terre... Brulée... Au vent...
Terre... Brulée... Au vent...

On y croit encore aux monstres des lacs
Qu'on voit nager certains soirs d'été
Et replonger pour l'éternité
On y voit encore
Des hommes d'ailleurs venus chercher
Le repos de l'âme et pour le coeurà un goût de meilleur
L'on y croit encore
Que le jour viendra, il est tout près
Où les Irlandais feront la paix autour de la Croix.

Terre... Brulée... Au vent...
Terre... Brulée... Au vent...
Terre... Brulée... Au vent...

Là-bas au Connemara
On sait tout le prix de la guerre
Là-bas au Connemara
On n'accepte pas
La paix des Gallois
Ni celle des rois d'Angleterre

Terre... Brulée... Au vent...
Terre... Brulée... Au vent...
Terre... Brulée... Au vent...
Terre... Brulée... Au vent...
Terre... Brulée... Au vent...

Comme vous avez pu le comprendre, je ne suis baladée dans le Connemara ce weekend. À vrai dire, je me suis principalement baladée dans le Comté de Mayo, juste à côté du Connemara, parce que le Connemara en lui-même, c’est surtout un grand parc naturel, et je n’étais pas équipée pour, ni motivée à crapahuter ce weekend.

Je vais travailler mardi et mercredi chez un client qui se trouve dans le Comté de Mayo, à quatre heures de route de Cork. Ne voulant pas faire le trajet uniquement pour le travail, j’ai décidé de partir deux jours plus tôt et de venir visiter le grand Nord.

J’ai demandé conseil à mes collègues (femmes) sur ce que je devrais absolument visiter en sachant que je n’ai que deux jours de temps libre sur place. Elles m’ont toutes conseillé Westport. J’ai donc roulé tout droit jusque Westport, et suis arrivée dans une ville hyper touristique, en plein dimanche de Pâques. Une horreur. Alors oui, la ville est sympa et très animée (trop à mon goût), mais il n’y a pas grand-chose à voir. J’ai fait un peu les boutiques, j’ai été manger et pendant que je mangeais, j’ai vite googlé « que faire dans Westport Co. Mayo ? ». Trip Advisor me donne une liste de 50 activités immanquables dans la ville : 42 d’entre elles sont des randonnées à cheval et les 8 autres sont des randonnées en vélo. Bon, je ne suis pas équipée pour ça, et je le regrette un peu. La rando à cheval dans l’ouest, ça sonne idyllique. Tant pis, je roule vers Newport et je regarde un peu ce que je pourrais faire là-bas. Encore des randonnées. Hourra.

Le temps s’acharne, la pluie n’est pas forte, mais incessante. J’ai fait une marche facile de 6km et je me suis dirigée vers mon Bed & Breakfast.

Aujourd’hui, lors du petit déjeuner, j’ai demandé conseil à la tenancière (vraiment trrrrèèès amicale) pour mon programme de la journée. Elle m’a donné une carte de ce qu’on appelle The ring of Connemara et m'a indiqué quelques endroits à ne pas manquer. Allez, c’est parti. Je démarre la voiture en mode « je suis en vacances » et je trace la route à mon aise, m’arrêtant çà et là pour voir un mouton de plus près ou faire quelques photos.

Je trouve le résultat plutôt réussi (je parle des photos). Quel pays magnifique, quelle terre, quels paysages, quels milliers de moutons, dans les champs, dans les montagnes, au bord des routes, sur les routes, …

J’ai passé une journée merveilleuse mais j’ai roulé pas loin de 6 heures, et vous connaissez mon goût pour les routes étroites et sinueuses d’Irlande. Je suis éreintée ! Il est pratiquement 18h. C’est l’heure de la Smithwicks ! Alors pour l’anecdote, en France cette bière s’appelle Kilkenny parce que les français n’arrivent pas dire Smithwicks. Ça se dit Smidix.

Bisous les coupains.

 

Terre... Brulée... Au vent...
Terre... Brulée... Au vent...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nomvalle 19/04/2017 15:47

J'ai cru voir le monstre du lac, ou bien l'homme venu chercher le repos de l'âme.

Elo 19/04/2017 17:22

Hm... perso plutôt le repos de l'âme.

C'est qui?
Cedric?