Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un an déjà !

par Elodie M

Mais vous avez vu le temps passer, vous?
Mais vous avez vu le temps passer, vous?

Mais vous avez vu le temps passer, vous?

3... 2... 1... HAPPY ANNIVERSARY !

Cotillons! Ballons! Chapeaux pointus! Paillettes! Bougies et trompettes! Voici que je fête ma première année sur l'île émeraude. Me voilà devant mon clavier, cherchant l'inspiration d'écrire une p'tite baffouille (pour pas qu'vous vous fassiez d'mouron ♫) résumant cette année incroyable, et j'avoue que les mots ne viennent pas. Comment résumer les douze mois écoulés? Vous avez déjà vécu pas mal de mes aventures à travers ce blog, ou sur facebook, ou encore (pour 3 personnes très chanceuses) directement sur le terrain avec moi. C'est difficile de décrire les derniers trois-cent-soixante-cinq jours! 

Allez, je vais essayer.

* Janvier *

On s'embête pas sur le ferry vers l'Irlande!

On s'embête pas sur le ferry vers l'Irlande!

Janvier, c'était le mois du grand départ, le mois du stress, le mois des au revoir.

Il a fallu vider mon ancien appartement d'Aubange, avec un poids sur le coeur, il faut le reconnaitre. Me séparer de toutes mes "choses" n'a pas été facile. Donner mes deux boules de poils m'a vraiment déchiré le coeur, j'ai du me résoudre à vendre mon canapé immense et si confortable dont je n'avais profité que huit mois, rendre les clés de cet appart' où je me sentais véritablement bien, déménager tout mon bardas sous une tempête de neige, heureusement avec l'aide de braves gens qui portent le même nom de famille que moi, et pour chacune de mes affaires, décider si j'allais la vendre, la donner, la stocker ou la prendre avec moi. Bref, ce n'est jamais facile de déménager, et encore moins dans un autre pays.

Ensuite, il y a eu ma petite "fête d'Adieu", où j'ai pu boire un dernier coup avec vous tous et où nous avons encore bien ri. Et dans ma tête tournaient les "oh bon sang, je les aime tellement tous ces gens, est-ce que je vais vraiment partir et ne plus les revoir?" et les "mais les amis, peu importe la distance, ça reste des amis, surtout que les miens sont en or". Ha! que d'émotions! 

Finalement, plus motivée que jamais, je suis prête à partir! jusqu'au coup de fil de mon père qui m'annonce que la voiture est en panne... mais vous avez déjà lu cette histoire

Arrivée sur Cork, découverte de la ville, de ses pubs, de ses concerts,... je pense que je vais me plaire ici!

* Février *

C'est pas mal l'Irlande, quand il s'arrête de pleuvoir.

C'est pas mal l'Irlande, quand il s'arrête de pleuvoir.

Février, c'est le début du travail, des galères administratives et la découverte du preachers.

Oups, on est déjà le 1er février, je commence à travailler. "Hi! How are you? I'm Elodie, your new colleague. -Hi Elowwwdy, nice to meet ya!" Euh, ouais, on va retravailler sur la prononciation de mon prénom, mais je laisse passer parce que c'est l'premier jour. Je rencontre mon équipe, mon chef, les chefs de mon chef, et personne n'a glissé -chef! Tout le monde est très sympa mais j'ai un peu de mal à comprendre ce qu'ils me racontent. L'accent irlandais c'est plus compliqué qu'il n'y parait. Et c'est parti pour un marathon de formations, on rigole pas chez Pilz! Formation sur les (millions de) standards européens qu'il faut que je connaisse sur le bout des doigts (j'en connais trois actuellement, c'est pas mal!), formation sur les risques lorsque l'on va sur site (ils vont vraiment m'envoyer toute seule sur un chantier? il va falloir que je roule? que je parle à des gens? que je roule? que je roule... à gauche?! Oh boy!), formations sur l'hydraulique, la pneumatique, la robotique, l'électrique, la ta ca ta ca tac tac tiiique du gendarme... 

Bon, en fait si, on rigole beaucoup chez Pilz.

Dans les moins drôles, mon horrible premier colocataire s'en va en me prévenant 2 jours à l'avance, et me voilà bonne pour courir dans tous les sens afin de récupérer les contrats d'eau, d'électricité et de gaz pour l'appartement, et bien sûr, ouvrir un compte en banque (mission impossible). Mais comme j'ai déjà consacré un article à ça, je ne vais pas redamer l'pion.

Merveilleux point positif: je me suis fait mes premiers amis. Et oui, j'ai découvert le preachers, et ma vie ici ne s'en est trouvée que plus douce. Enfin j'ai des gens avec qui papoter autour d'un verre! ça ne parait pas bien difficile, surtout pour la grande tchafète que j'suis, mais c'est nin aisé de débarquer dans une ville et de taper la causette avec de parfaits étrangers. C'est pas comme arriver au caf' conç à Saint-Léger et tu fais une bise à tout l'monde!

* Mars *

Un an déjà !

Pas de surprise ici, mars, c'est le mois de la Saint-Patrick!

Ha, je vous ai déjà raconté tout ce qu'il y a à en dire. On boit, on chante, on danse, et on recommence. C'est bien, mais ça fait mal la tête. Puis alors brrrrr qu'est-ce qu'il faisait froid! Mais bon, ça m'a fait plaisir de passer la semaine avec Jérem qui était venu tout droit d'Aubange pour me faire un coucou. Dommage pour lui, je ne connaissais pas encore assez bien ma ville et ce pays magnifique pour lui faire découvrir autre chose que les bars du coin.

Reviens Jérem! (ah non, cette année, on part en vacances en Islande ensemble! ouiiiii)

* Avril *

Tout l'monde debout un VERT à la main!

Tout l'monde debout un VERT à la main!

Avril, c'était le demi siècle de ma mamounette. Oh quel carnage pour revenir en Gaume! Comme vous vous le rappelez, je devais voler jusque Bruxelles, mais des gens très sympa avaient décider de faire péter l'aéroport. Puis quand j'ai finalement trouvé à faire rediriger mes vols vers Luxembourg, mon avion a eu un problème technique et je me suis retrouvée coincée à Amsterdam. Encore une fois, impossible n'est pas Monhonvalle! Bravant le blizzard et la fatigue, mon extraordinaire famille est venue me chercher en voiture à Schiphol! (j'vous l'dis régulièrement, mais c'est vraiment pour des jours comme ça que j'vous aime!)

Vous m'avez fait passer une soirée inoubliable dont je ne me souviens plus très bien (une histoire de linguine?) mais l'album photo que vous m'avez offert, je le consulte fréquemment ici, et j'ai les mêmes larmes aux yeux que lorsque je l'ai feuilleté pour la première fois au caf'. Oh, vous alors!

Avril, le début des beaux jours, le soleil pointe son nez, sortez les terrasses!

* Mai *

Un an déjà !

En May, fait ce qu'il te play.

Ma première fête d'anniversaire en Irlande. Ouille-ouille-ouille... Vous me connaissez, j'adooore (les sushis, et) fêter mon anniversaire. Mais sincèrement, je ne m'attendais pas à ça. Fête de mon dernier jour de vingt-cinquenaire, suivie de trois jours de fête à l'occasion de mon vingt-sixième anniversaire, et le tout "aux frais d'la princesse", je peux vous dire que ça fait mal la tête.

Mais le vrai point positif dans tout ça, c'est les amis! Mes supers amis du continent qui pensent quand même à moi, les petits mots et petits cadeaux reçus, les nombreuses cartes (qui venaient quasi toutes de mes parents, OK) et les innombrables messages m'ont fait chaud au coeur. Des amis éloignés, qui pensent à moi très fort ♥ et puis les amis d'ici, avec qui je m'entends assez bien pour passer une semaine d'anniversaire hors-norme.

Je suis gâtée !

* Juin *

Un an déjà !

Juin a été un mois bien rempli!

Il a démarré sur les chapeaux de roue avec la Red Bull Soap Box Race (les chapeaux de roue, course de caisse à savon,... hahaha je suis si drôle), un événement très sympa organisé sur la Saint-Patrick Hill. Des fous du volant dévalent une pente dans des caisses à savon fabriquées par leurs soins et nous on regarde en n'espérant qu'une chose, assister à un crash! Ce fut une journée plus qu'agréable, entourée de gens adorables, et avec beaucoup trop d'alcool!

Quelques jours plus tard, sous un grand chapiteau se produisait un groupe qui vient de Boston. Vous avez peut-être déjà entendu parler des... DROPKICK MURPHYS! Le meilleur concert auquel je suis allée. Une ambiance parfaite, des gens vraiment sympas, j'ai tchatché avec le chanteur comme une groupie et j'ai tellement dansé que le lendemain il a pratiquement fallu un Stana pour me faire aller au boulot!

Juin, c'est aussi le mois où les diables ont battu les boys in green pendant la coupe d'Europe, le mois où j'ai été visiter les célèbres falaises de Moher pour la première fois, idem pour Dublin. Je commence à découvrir mon île et j'adore ça!

Et puis, contrairement à ce qu'on raconte, il peut faire très beau en Irlande (j'ai eu quelques coups de soleil pour le prouver!)

* Juillet *

Un an déjà !

J'ai beau fouiller ma mémoire, mon téléphone, mon profil Facebook,... il ne s'est pas passé grand chose en Juillet. J'ai beaucoup beaucoup beaucoup travaillé pour combler le trou laissé par tous ces gens qui partent en vacances.

La seule chose un peu moins banale est la petite journée que j'ai passée avec Oli et ses deux gamins qui faisaient une escale à Cork pendant leur voyage à travers l'Irlande.

Prenez des Gaumais, bons vivants de nature, musiciens par dessus tout, de la Guinness, une bonne soupe de poisson et des paysages majestueux, vous avez tous les ingrédients nécessaires pour passer une bonne journée!

Juillet touche à sa fin, août peut commencer.

* Août *

Ha! j'adore cette photo!

Ha! j'adore cette photo!

Août, c'est le mois des vacances! D'abord une escapade au pays du Gouda, puis mes parents qui débarquent pour une semaine complète!

J'ai déjà raconté en détails notre semaine de folie, et rien que d'y repenser, j'en rigole encore! Mais à côté de tous ces bons moments, il y a aussi la nostalgie. Qu'est-ce que la Belgique me manque! ma famille, mes amis, l'harmonie de Virton, les soirées jeux de société, les sushis avec Pauline, les fous-rires autour d'un verre, un barbecue improvisé chez le Pit, les soirées d'Halloween où tout le monde pleure de rire autour de ma table de salle à manger. Je commence à me dire que c'est dur de vivre si loin de vous tous. Est-ce qu'un travail intéressant vaut vraiment tout cela? est-ce que j'aime vraiment mon travail? je suis vraiment toute seule ici, même si j'ai quelques amis au coin du bar.

Mais tous ces vraiment vont vite se dissiper, car j'ai assez de congés et de sous de côté pour réserver des vols vers Bruxelles début novembre et venir prendre un bol d'air frais dans ma Gaume adorée.

* Septembre *

Un an déjà !

En septembre, il y a eu deux événements marquant: le mariage de mes amis Jasmin et Jan, et mon nouveau tattoo (oh qu'il est beauuuu, j'en suis folle!).

Un mariage extraordinaire! j'étais plutôt troublée comme je vous en ai fait part lorsqu'on m'a expliqué qu'en Irlande, il faut payer ses propres boissons aux mariages. Mais soit! j'ai passé une soirée fabuleuse. Tout le monde est sur son 31, couvre-chef inclu, un mercredi soir, dans un petit pub sur Washington Street, et les mariés arrivent, heureux, en se tenant la main. Ils reçoivent les félicitations de la foule et on commence à boire, à rire, à danser. Les festivités durent jusqu'au bout de la nuit, dans différents endroits, différentes rues, où les gens nous regardent d'un air interrogateur (bin oui, cinquante personnes en tenue de cocktail qui titubent dans la rue un mercredi soir, en sachant que la mariée était habillée d'une robe couleur lavande, donc pas une robe de mariée à première vue, c'est pas aussi banal que ça). On s'en fout, on est heureux!

Comme c'était un mercredi, j'avais pris congé le lendemain, et j'ai profité de ce temps pour ajouter un peu d'encre sur ma peau: un rusé renard tout en couleurs. Je suis carrément séduite, même si je n'avais pas calculé le fait que je travaillais chez GlaxoSmithKline le weekend qui suivait, et que comme ils font des produits pharmaceutiques, il faut s'enrouler dans une tonne de plastique pour éviter la contamination. Je vous raconte pas la douleur sur l'avant-bras!

* Octobre *

Un an déjà !

Qui dit Octobre, dit Oktober Fest et Halloween!

Octobre a été riche en émotions entre l'Oktober fest avec mes collègues et le Jazz festival durant le weekend d'Halloween. La photo ci-dessus est certainement ma préférée de l'année. Arthur et moi tranquilles à la terrasse du preachers, une bière à la main, une clarinette à la bouche, on déboite, y a pas à dire!

Le Jazz Fest c'est trois jours de musique par-tout! des concerts à tous les coins de rue, des danseurs, des chanteurs, des brass bands. Le rêve! j'ai eu la chance de jouer avec un groupe anglais lors de la parade, puis j'ai trainé ma clarinette de rue en rue, jouant See you later Alligator ou du Glenn Miller. Ah les souvenirs de l'harmonie de Saint-Léger qui resurgissent! je n'avais pas d'acolytes pour m'accompagner sur Happy Marching Band malheureusement. Ce fut en tous les cas une soirée mémorable et j'en garde de très bons souvenirs.

Pensée particulière à Arthur (sur la photo avec moi) qui prépare son départ vers les Philippines! l'herbe n'était pas assez verte pour toi en Irlande? la Guinness pas assez noire?

L'Oktober Fest m'a vraiment plongée dans une grosse vague de nostalgie. S'asseoir autour d'une table en buvant des pintes, et devoir expliquer aux gens comment on fait le à gauche, à droite, en avant, en arrière... ne pas pouvoir jouer avec les Tribolers, ne pas avoir mon père pour valser, tout ça m'a mis un sacré coup au moral, il faut le reconnaitre. 

Heureusement, le 31 octobre, je serai à Sièl'dgî!

* Novembre *

Un an déjà !

En novembre, de ta famille réunis tous les membres, 

Assois les sur une terrasse et mange avec eux quelques crasses.

Un Maitrank par ci, un Orval par là,

Le soleil t'éblouit, et tu ris aux éclats.

Des gaufres à Bouillon, des amies aux gros bedons,

Une bonne casserole de moules, et vas-y Val, shake ton boule!

Une bonne dose de lapins, avec la plus chouette des rousses,

Direction le sushi-train, et le soir une bonne mousse.

Tout le monde sait bien qu'en Gaume, c'est Home sweet Home!

(je suis vraiment super fatiguée, je bossais à Dublin et la route m'a tuée! alors soyez indulgents!)

 

En novembre, j'ai aussi fait l'ascension du Mont Brandon avec quelques collègues. Une expérience magnifique, à couper le souffle (littéralement), éblouissante! qui m'a fait tellement mal aux genoux et aux chevilles que je ne le referai JAMAIS, jamais, jamais, jamais, jamais...

* Décembre *

Un an déjà !

Décembre, c'est déjà la fin de l'année! J'ai écrit un article récemment sur la magie de Noël en Irlande, je ne vais pas en rajouter. Mais je peux dire que faire la danse des canards, à 23h le soir du réveillon, avec ma ptite famille adorée, ça n'a pas de prix ♥

Décembre et l'heure des bilans! Me voilà en Irlande depuis un an (ou enfin presque, en décembre). Où est-ce que j'en suis?

Comme je l'ai écrit dans mon dernier article, j'ai une certitude: je suis heureuse! Sincèrement.

Evidemment, j'ai parfois le blues, car vous me manquez énormément, et que la vie est chère ici alors c'est pas facile tous les jours. Il faut savoir accepter le fait qu'il y a un an, j'avais un appart immense pour moi toute seule, et que je pouvais me permettre de me payer une voiture et l'assurance qui va avec ainsi que d'aller chez le médecin, puis de me retrouver ici à partager un appartement minuscule, de n'avoir absolument pas les moyens de payer une assurance voiture, de payer trois-cent euros pour se faire enlever deux dents de sagesse, et de n'être remboursé qu'à hauteur de vingt-cinq euros,... voilà, c'est pas toujours aisé d'encaisser d'avoir fait un si grand pas en arrière au point de vue du niveau de vie.

Mais au point de vue qualité de vie! j'ai fait trois pas en avant! Je suis enthousiaste de travailler ici, dans un cadre agréable, avec des collègues intéressants et profondément sympathiques, qui savent rigoler et également donner le meilleur d'eux-mêmes au travail. Alors n'allez pas croire que je vis sur un nuage entourée de licornes non plus. Il y a des jours où j'ai juste envie de hurler et de rentrer faire un sept-et-d'mi-quatre chez Ceratizit où le stress maximal était quand le distributeur ne servait plus de chocolat chaud, mais en général, je suis extatique de travailler pour Pilz.

Alors non, le travail ne fait pas tout, mais je suis venue ici pour faire avancer ma carrière en premier lieu, puis découvrir de nouveaux horizons, une nouvelle culture, faire progresser mon anglais, tester mes limites, poursuivre mon rêve qui est toujours un peu flou, et simplement avancer vers le but ultime: ressentir le Bonheur avec un grand 'B'.

Hé bien je peux vous dire que j'en suis pas loin!

 

Un an déjà !
Un an déjà !
Un an déjà !
Un an déjà !

L'Irlande c'est magnifique. À chaque trajet que je fais, pour le travail ou pour le plaisir, je me répète constamment "J'adore l'Irlande!". Je suis époustousflée par les paysages à couper le souffle, ébahie par la magie que l'on peut ressentir partout, stupéfiée par la gentillesse des gens et je garde tous mes sens en éveil, prête à en découvrir un peu plus chaque jour.

 

Les gens, merci d'avoir eu la patience de lire cette tartine, je vous embrasse fort.

Bonne nuit ♥ et j''vous fais d'grosses bèèèèèèèèèèh-ses   

Un an déjà !
Un an déjà !
Un an déjà !
Commenter cet article

Isabelle Van Bergen 17/03/2017 07:43

Coucou Miss, un petit tour par ici pour te souhaiter une super bonne journée et surtout
HAPPY ST PATRICK :)
gros gros bisous sous le soleil de Cork

isa

Devine Quicest 13/02/2017 15:08

Super l'article, belle prose.Content que ça te plaise toujours autant.
Et tracasse pour les tunes. D'ici à la retraite, on aura encore le temps de voir venir et trouver une combine pour financer nos beaux jours.
Pourquoi pas toi, romancière, moi, illustrateur et "quelqu'un d'autre" (il ne faut pas que je me grille) pourrait fabriquer tous les produits dérivés :)

Elodie M 14/02/2017 08:54

Bin écoute oui, pourquoi pas. On fera un malheur. Mais je ne me vois pas romancière, plutôt nouvelliste.
On va monter un business, en parallèle avec notre pizzeria.

Gulien 26/01/2017 09:26

Joli post et résumé de ton année Nelo. Je te souhaite autant de decouverte et d'aussi bonne chose durant la seconde année sur ton ile. Et j'ai hate de venir aussi un jour découvrir ton nouveau pays et les Preacher's. Ahah.
Biz Nelo. A bientot. Julien.

Novarèze 26/01/2017 08:18

Super récit ma grande!! Une année remplie et riche de tant de bonnes choses! Continue comme ça, soit heureuse et surtout ne change pas ;) Au plaisir de te lire prochainement! Bisous du Nord :* Valérie et David Novarèze et les gosses.

Elo 25/01/2017 16:50

Merci les filles.
Je suis shootée aux endorphines! :)
La vie est belle. Et vivement le beau temps de nouveau!
:*