Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Anecdotes et plans à venir

par Elodie M

Hello les amis!

Ca fait plus d'un mois que je n'ai pas écrit ici. La raison est assez simple, je n'ai pas fait grand chose qui sorte de l'ordinaire. Alors cet article sera dédié à diverses croustillantes ou gratinées petites anecdotes.

 

Le weekend de Pâques, j'ai décidé de faire un Paddy Wagon. C'est un voyage organisé d'une journée dans un petit bus tout vert, avec de la musique folk. Après la cinquième heure, même moi je commençais à m'en lasser...

J'étais accompagnée de mon ami Bob, néerlandais, et nous avons été au Rock of Cashel (un ancien monastère) et ensuite à Kilkenny (célèbre pour sa bière et "Oh my God! They killed Kenny!").

Alors bon c'était sympa en soi, si on oublie que le monastère est tout en haut d'une colline, qu'on y monte à pieds, que le vent était glacial, que comme c'était le dimanche de Pâques, toutes les boutiques étaient fermées à Kilkenny et qu'il a plu à seaux la moitié de la journée. LOL

Non, c'était une belle journée, mais c'était pas un choix judicieux pour la date.

Sur le chemin du retour on s'est arrêtés à Youghal (prononcé Yohel) pour marcher quelques instants sur la plage.

Place aux photos.

C'est quand même beau l'Irlande ♥
C'est quand même beau l'Irlande ♥
C'est quand même beau l'Irlande ♥
C'est quand même beau l'Irlande ♥
C'est quand même beau l'Irlande ♥
C'est quand même beau l'Irlande ♥
C'est quand même beau l'Irlande ♥
C'est quand même beau l'Irlande ♥
C'est quand même beau l'Irlande ♥
C'est quand même beau l'Irlande ♥

C'est quand même beau l'Irlande ♥

Alors la suite.

Il y a deux semaines, je suis allée à Galway. Alors comme certains le savent, j'ai eu une méchante infection des reins un peu avant, et je n'étais pas du tout remise quand je suis allée là-bas, avec mes antibiotiques en poche.

Je devais prendre le bus le samedi matin avec une amie allemande, mais elle n'a pas arrêté de repousser parce que madame voulait passer du temps avec son nouveau Jules.

Bref, mon collègue français passant également le weekend à Galway avec sa p'tite famille m'a proposé un lift (covoiturage) le samedi matin. Super :) Nous sommes arrivés dans sa belle-famille, sous un soleil radieux, au milieux des champs et nous avons pris un repas typiquement irlandais: Pizzas. Hahahaha

Vers 15 heures, ils m'ont déposée dans le centre ville, en passant par le bord de l'océan, c'est sublime. Ma pote m'a alors écrit qu'elle s'était trompée de bus, et n'arriverait pas avant 17 heures. Pas grave, le soleil était au top, et Galway est une ville incroyable: des musiciens partout (partout ! partout-partout-partout! par - tout ! ♫) Bref, j'ai passé 2 heures assise par terre à écouter les Galway street club et c'était super. Je vous recommande de faire un tour sur leur page Facebook.

Anecdotes et plans à venir
Anecdotes et plans à venir
Anecdotes et plans à venir
Anecdotes et plans à venir
Anecdotes et plans à venir

L'allemande se pointe enfin, en un mot: GRUMPY ! 

Elle râlait d'avoir passé 6 heures dans un bus, elle n'avait plus de batterie sur son téléphone, elle avait mal les pieds, elle aime pas les endroits bondés... gnia gnia gnia. Pour oublier qu'elle était là, j'ai bu. Alcool plus antibio's égale "va-vomir-Elo".

Bref, la fin de la soirée se passe de commentaires. Je retournerai à Galway. SANS ELLE :)

 

La dernière anecdote, la plus gratinée, c'est ce qu'il m'est arrivé vendredi soir.

J'ai eu deux rencards cette semaine, et ils étaient parfaits tous les deux. Mais bon, je ne pouvais décemment pas garder les deux. Alors bref, j'en garde un. Mais l'autre a carrément pété un câble.

Sur la nuit de vendredi à samedi, il m'a écrit genre 150 messages où il me déclare sa flamme, il me dit que je le traite comme un bout de viande, que je n'ai pas de coeur bla-bla-bla. Mais le gars j'ai dû le voir un total de 8 heures et il m'a juste fait un bisou de "Bonne nuit" à la fin de la soirée lorsqu'il m'a raccompagnée chez moi, c'est tout.

Bref, samedi matin, je me réveille, d'innombrables messages non lus, dont un de mon voisin du dessous, pour me dire "Je sais pas si t'es chez toi, mais y a un type qui crie ton nom à la porte principale. Il a l'air tout triste".

Yeux écarquillés. Mon Dieu, mon Dieu...

Voilà, c'était le mot de la fin.

J'espère que ça vous a plu. J'ajoute une petite photo de ma rue le matin quand je pars travailler, j'adore la vue. Et oui, je travaille aussi de temps en temps ^^

En vrai, je suis surchargée de travail, c'est dur, mais c'est gratifiant.

Bisous mes chats

Anecdotes et plans à venir
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Elo 15/05/2016 14:55

Merci les copains. J'ai encore un léger rhume qui traîne mais ça va.
Et l'autre rencard, il est assez chouette

Debo 15/05/2016 13:31

Hahahaha ma pauvre Elo ! ♥
Même en Irlande, tu chopes des débiles pas nets ? :D ♥

Haaaalala !! ♥


Plein de bisouuuuuuus, profite à fond ♥ ♥
Je te n'aime fort !

Vivi 15/05/2016 13:30

Ahah ma pauvre! J'espère que t'es bien retapée maintenant. Profite bien, gros bisous.

Gulien 15/05/2016 13:15

Ahahah pour le second prétendant et les 150 messages et le cri-ton-nom à ta porte... tu es tombé sur un cas soc :p