Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Saint-Patrick... hips o_O

par Elodie M

Hello les amis.

Je sais, ça fait un bail que je n'ai rien écrit ici. Alors je vais me rattraper ! Je commence avec la semaine de la Saint-Patrick.

Comme vous le savez sans doute, la Saint-Patrick, c'est la fête nationale en Irlande. C'est donc un férié dédié exclusivement à faire la fête et à boire. Beaucoup. Beaucoup. Vraiment beaucoup.

Mon ami Jérem est venu de Belgique pour passer la semaine avec moi ici. Le pauvre, lui qui ne boit pratiquement jamais, et surtout pas de bière... enfin, il m'a dit que c'était pour lui une semaine "positivement fatigante". Le mercredi soir, la veille de "Paddy's Day", on est donc sortis en boire une, juste une, promis. Vous connaissez la chanson, on est rentrés en chantant (enfin surtout moi ♫) vers les trois heures du matin. Ce qui fait que le réveil le jeudi matin fût relativement délicat. Hop hop hop, on se lève, on prend un copieux petit dèj pour se préparer à la journée à venir, et on se met sur son trente-et-un vert.

Saint-Patrick... hips o_O
Saint-Patrick... hips o_O
Saint-Patrick... hips o_O

Oui oui, même Jérem que je n'ai jamais vu habillé avec autre chose que du noir, du rouge et des clous, a enfilé son plus beau pull vert.

Bref, midi sonne, il est l'heure d'aller au Preachers. God, I just stopped drinking like nine hours ago like... Mais on se force, la première est la plus dure à passer. Après, ça coule tout seul. Nous attaquons enfin le marathon de quinze heures de picole au son de musique irlandaise. 

Tout le monde est excessivement de bonne humeur, chacun porte fièrement son costume émeraude, les gens chantent, rient, et boivent encore. Il y avait une parade dans le centre ville. Mais vu le froid glacial qu'il faisait ce jour là, combiné à la foule massée à l'entrée de Saint-Patrick Street, on a décidé de rester bien au chaud au Preachers.

Pour ceux qui l'ont vue, nous sommes à peu près au moment du tournage de ma vidéo de Tell me mah sous hélium *sourire*.

Ensuite, la bande a changé de cap, direction un autre pub (dont je ne me souviens pas du tout du nom) pour aller boire une spécialité: le fat frog. C'est un co-ke-telle vert limite fluo à base de bacardi breezer vert (et là, BAM on a de nouveau quatorze ans hahaha), de vodka, de tequila, et de seven-up. Le tout a un goût chimique au possible, mais c'est vert, c'est sucré, alcoolisé, et c'est pas cher. 

Donnez m'en DEUX !

Saint-Patrick... hips o_O
Saint-Patrick... hips o_O

Voilà voilà !

Après quelques Grenouilles grasses, on part à la recherche de nourriture. Mission impossible 3.0 car tout le monde crève de faim évidemment, donc chaque fast-food est complètement envahi d'aliens verts qui titubent. Tant pis, manger, c'est pour les faibles. On repart au Preachers pour plus de bière, plus de danse, de rires, de musique irlandaise et vers trois heures et quelques, j'ai été scandaleusement insultée alors je suis partie.

Le barman du preachers m'a demandé de finir ma pinte parce qu'ils allaient fermer. Je commence à affonner, et il me dit "nan, t'y arriveras jamais, t'es Française!" J'ai failli tout recracher par le nez. Il a explosé de rire. Moi aussi. Et j'ai fini par partir.

Le vendredi a été... hardcore. J'ai vraiment cru que j'allais mourir. Jérem voulait quand même bouger, il y avait un beau soleil, alors on a été faire un tour au parc juste en bas de chez moi. C'était agréablement douloureux. Mais l'endroit est vraiment sympa.

Comme si un géant avait joué à la pétanque ^^
Comme si un géant avait joué à la pétanque ^^

Comme si un géant avait joué à la pétanque ^^

Après cette ballade sous un grand soleil (évidemment, il fallait que le seul jour de la semaine où il a fait un froid de canard, soit celui de la Saint-Patrick), nous avons inévitablement été en boire une au Preachers, où j'ai été gratifiée d'un "C'est fou, hier le bar a été ouvert pendant... quatorze heures. Et Elo, elle a été là pendant... genre quinze heures!" hahahaha

Après une et vraiment rien qu'une pinte, suis rentrée me mettre au lit. Et ça a fait un bien fou!

Voilà qui résume ma première Saint-Patrick en Irlande. En plus de toute la bière, vous pouvez ajouter qu'il y avait des petits concerts un peu partout et que ça a été une journée incroyable.

Coeur les amis. À très vite (genre vraiment très vite...)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Gulien 10/04/2016 12:30

Ca à l'air marrant la Saint-Patrick :D

Elo 10/04/2016 13:00

Ah oui ça, on n'a pas le temps de s'embêter :D